CHANTAL POULIN

 

La carrière de Chantal Poulin s'est dessinée dès l'enfance. En effet, c'est à l'école maternelle que le bonhomme de neige qu'elle avait représenté à la gouache lui valut beaucoup de compliments. C'est probablement là que la flamme sacrée s'est allumée et que Chantal s'est mise à recherché cette reconnaissance par ses créations.
Aujourd'hui connue par ses scènes de l'enfance, qui représentent la fraicheur, la candeur, l'harmonie, la simplicité et le respect, elle s'est pourtant fait connaître par des paysages lors de sa première exposition solo en 1978, à Montréal . À ce moment-là, ses tableaux étaient signés "Tal". C'est quelques années plus tard qu'elle a décide de se consacrer entièrement à la peinture. Elle a depuis exposé seule ou en groupe à de nombreuses reprises tant au Canada qu'aux États-Unis et en Europe. Sa réputation a été consolidée au Québec à l'époque, lorsqu'elle illustra en 1986, le "best-seller" d'Arlette Cousture "Les filles de Caleb-Blanche" qui s'est vendu à un million d'exemplaires.


Mais ce sont les années 90 qui ont marqué un tournant majeur dans sa carrière avec le marché Américain. En effet Chantal Poulin fracasse des records aux États-Unis avec une pénétration de 1 édition limitée par 250 foyers américains, faisant de Chantal l'artiste canadienne la plus collectionnée au monde. Elle a d'ailleurs reçu à Chicago le prix "Collectors Choice New Artist of the Year" lors du "International Collectible Exposition" en 1997 et elle est l'une des deux artistes canadiens, avec Robert Bateman, a être édité aux États-Unis par un important éditeur américain d'édition limitées.

Reproductions à tirage limité de Chantal Poulin à moins de 4 peintures à l'huile par année, certaines œuvres lui prennent plus de 6 mois. Par contre son art est mis à la portée de plusieurs amateurs et collectionneurs, grâce à des reproductions à tirage limitées sur papier, sur toile et aussi sur porcelaine de Limoges. Ces éditions sont distribuées partout aux États-Unis, au Canada, en Europe et ailleurs autour du monde.

À cause de sa tendance à prendre soin de tous et de tout, une partie des redevances ou droits d'auteur.Comme Chantal se préoccupe beaucoup des autres, une partie des droits d'auteur qu'elle touche sur ses peintures est versée à plusieurs causes humanitaires.

© 2023 par Andre Lefebvre. Créé avec Wix.com